Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension 

Ou, en anglais : The Adventures of Buckaroo Banzai Across the 8th Dimension

Nous avons regardé Buckaroo Banzai.
C’est un film américain réalisé par W. D. Richter et sorti en 1984.
Il rentre dans les catégories « comédie » et « science-fiction ».

… La suite en dessous de la vidéo

 

 

REGARDER LA VIDEO : BITTUBE 🎦 Nous soutenir avec l’APP-BitTube 💱 🎬 YOUTUBE


Durant son visionnage, je me suis terriblement ennuyée.

Pour tout dire : je n’en ai rien retenu…

Sur sa fiche Wikipédia je ne trouve rien de mémorable ; si ce n’est qu’une suite était prévue qui a été abandonnée suite à l’échec de ce premier film.

Il a tout de même obtenu une nomination comme meilleur scénario au Saturn Awards 1985.
Le scénariste se nomme Earl Mac Rauch.

Le seul intérêt de ce film, pour moi, réside dans la présente de Jeff Goldblum, qui  m’avait marqué dans « la mouche » en 1986.

Laurent, lui, a trouvé le film délirant, aimé les costumes, le fait qu’à l’époque « ils tentaient des trucs ».

Ceci étant dit, j’ai trouvé un commentaire (ici).

Je le mets en copié-collé et vous laisse vous faire votre propre avis :
Attention, film culte! Ou OVNI. Voire navet, pour certains… Ce qui est sur, avec Buckaroo Banzai, c’est que ce film ne laisse pas indifférent. Comme film, il ne va pas loin et se perd assez vite dans ses contradictions et ses, nombreuses, histoires… Mais comme délire visuel pétri d’originalité, il est spectaculaire. Aidé par une armada de stars en devenir (Peter Weller, futur Robocop, en protagoniste principal déterminé; John Lithgow en scientifique fasciste a moitié fou, et accessoirement admirateur de Mussolini; Jeff Goldblum en… cow-boy), par des répliques plus cultes, et dénuées de sens, les unes que les autres (« LAUGH-A WHILE YOU CAN-A, MONKEY-A BOY-A ») , effets spéciaux d’un kitsch à faire pâmer d’envie Roy Harryhausen… Vous le vénérerez, vous le détesterez, mais visionnez-le au moins une fois avant de vous faire votre propre avis…

 

 Petite Note de Laurent :
La presence de Christopher Llyod qu’on retrouvera l’année suivante dans un filme Culte
Jeff Goldblum également avec La Mouche en 86

 

Nous avons noté dans la vidéo la présence du « convecteur temporel » :

Et celui de Retour vers le futur :

 

L’affiche US :

L&V 🎎

« Parfum de cinema »,critique,vlog,avis,film,movie,#SubjectivOmetre,#enthousiasmOmetre,#ConseilOmetre